UNC section Montoise

Les ordres nationaux

LES DIVERSES MEDAILLES ATTRIBUEES AUX MILITAIRES

 



 


MEDAILLE DES EVADES
La médaille des évadés a été créée à la suite de la demande de plusieurs associations d´évadés. C´est le député Léon Delsart qui a déposé une proposition de loi en 1925, démarche qui a abouti au vote de la loi du 20 août 1926. Un décret du 2 octobre 1926 précise les dispositions et modèle de l´insigne et du ruban.
La médaille des évadés a été attribuée :
Pour la première guerre mondiale aux militaires prisonniers de guerre au cours des combats en Europe ou sur les TOE et qui sont auteurs d´actes d´évasion. Ainsi qu´aux Alsaciens Lorrains qui se sont échappés des rangs de l´armée allemande.
Pour la seconde guerre mondiale, les évasions doivent se situer entre le 2 septembre 1939 et le 15 août 1945. Elle est attribuée aux personnes en mesure de prouver une évasion à partir d´un camp de prisonnier ainsi qu´aux Alsaciens Lorrains échappés des rangs de l´armée Allemande.



Haut de la page

 


MEDAILLE DE L´AERONAUTIQUE
La médaille de l´aéronautique est un ordre du mérite aérien militaire français créé le 14 février 1945.
Le ministre de l´air reprend le projet non abouti en 1939 d´un ordre du mérite aérien français pour récompenser le personnel militaire et civil, naviguant et non naviguant. Plusieurs décrets fixèrent les modalités d´attribution de cette décoration.
C´est ainsi que, peu de temps avant la fin du second conflit, le décret du 14 février 1945 permit la création de la médaille de l´aéronautique, dont l´attribution est contrôlée par un conseil.
Pour toute proposition faite au titre de la valeur professionnelle des personnels civils et militaires, des conditions d´âge et d´ancienneté de services, respectivement 35 ans et 15 ans, sont éxigées des candidats pour faire l´objet d´une proposition à titre normal.
La médaille peut être décernée à titre postume et le contingent annuel est de 275 médailles, remises deux fois l´an, le 1er janvier et le 14 juillet.



Haut de la page

 


MEDAILLE COLONIALE OU D´OUTRE-MER
La médaille coloniale est une décoration française créée par la loi de finances du 26 juillet 1893 pour récompenser « les services militaires dans les colonies, résultants de la participation à des opérations de guerre, dans une colonie ou un protectorat ».
Un décret du 6 juin 1962 a modifié l´appelletion « coloniale » pour l´appellation « d´outre-mer » avec ou sans agrafe. Depuis, un certain nombre d´agrafe portant le nom du pays considéré a été créé pour les opérations effectuées en Asie ou en Afrique principalement.



Haut de la page

 


MEDAILLE DE LA DEFENSE NATIONALE
La médaille de la défense nationale a été créée par Charles Hernu, ministre de la défense et mise en place par décret du 21 avril 1982. Elle récompense les services particulièrement honorables rendus par les militaires (d´active ou de réserve) pour leur participation aux activités opérationnelles des armées et les interventions au profit des populations.
La médaille comporte trois échelons, or, argent et bronze.



Haut de la page

 


MEDAILLE DES SERVICES MILITAIRES VOLONTAIRES
La médaille des services militaires volontaires a eu deux versions antérieures :
- la croix des services militaires volontaires
Après la première guerre mondiale, qui avait été une guerre de masse, les réservistes ont tenu une place importante dans le système de défense de la France. Pour récompenser leur volontariat lors des périodes d´instructions des réserves, un décret du 13 mai 1934 créa la croix des services militaires volontaires.
- l´ordre du Mérite militaire
Sur une initiative de l´union nationale des officiers de réserve, un projet fut déposé pour la création d´un ordre du Mérite militaire ? La loi du 22 mars 1957 créa cette distinction qui comportait trois grades, chevalier, officier et commandeur. Cet ordre fur supprimé par décret du 3 novembre 1963 (date de création de l´ONM)
- La médaille des services militaires volontaires
C´est par le décret du 13 mars 1975 modifié par le décret du 2 janvier 2004 après la professionnalisation des armées qu´à été créée la médaille des services militaires volontaires ; destinée à récompenser les services accomplis dans les « réserves ». La structure est à trois degrès : bronze, argent, or.



Haut de la page

 


MEDAILLE DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS
La médaille de la jeunesse et des sports, instaurée par le décret du 14 octobre 1969, est destinée à récompenser les personnels qui se sont distingués d´une manière particulièrement honorable au service :
- de l´éducation physique et des sports
- des mouvements de jeunesse et des activités socio-éducatives
- des colonies de vacances et oeuvres de plein air
- de toutes les activités se rattachant aux catégories définies ci-dessus.
Elle est décernée aux personnes visées ci-dessus et justifiant de 8 ans d´ancienneté pour la médaille de bronze, de 12 ans d´ancienneté pour la médaille d´argent et de 20 ans d´ancienneté pour la médaille d´or. Enfin, elle est attribuée le 1er janvier et le 14 juillet.



Haut de la page

 


INSIGNE DES BLESSES MILITAIRES
L´insigne des blessés militaires a été créé par une loi du 11 décembre 1916, sur une idée de Maurice Barrès. Son attribution a été accordée aux blessés militaires, prisonniers de guerre, déportés et internés de la résistance de la seconde guerre mondiale, puis aux blessés militaires de conflits plus récents.
En l´absence de médaille commémorative pour le conflit au cours de laquelle la blessure a été reçue, l´insigne des blessés peut être porté seul. S´il y a médaille commémorative, une étoile rouge sur le ruban de la dite médaille représente la blessure de guerre. Cet insigne n´est pas reconnu par la grande chancellerie, et n´est donc pas une décoration officielle française. Toutefois de par sa valeur symbolique et l´attachement que lui vouent ses récipiendaires, elle est souvent portée avec les décorations officielles et a pu être tolérée sur l´uniforme.



Haut de la page

 


Médaille de la protection militaire du territoire
Cette récompense est destinée à distinguer les militaires qui ont participé à des missions de protections menées sur le territoire national français. Elle fut créée par le décret no 2015-853 du 13 juillet 20151 à l´initiative du ministre de la défense Jean-Yves Le Drian et du Président de la République François Hollande.

Pour chaque opération, le ministre de la Défense détermine par arrêté les missions ouvrant droit à la médaille de la protection militaire du territoire avec l'agrafe correspondante, les dates de début et de fin des périodes prises en compte pour son attribution ainsi que la durée de participation minimale exigée. Elle peut également être attribuée, sans condition de durée, aux militaires tués, blessés ou cités avec attribution de la médaille d'or de la défense nationale, à l'occasion de l'une de ces opérations.

La première remise de 30 décorations s'est déroulée au Fort neuf de Vincennes le 4 novembre 2015 et a été effectuée par le Ministre de la Défense.



Haut de la page

 

phototheque
Plan du site | Mentions légales | Recommander ce site | ADN - Tous droits réservés